Un voyage culturel sur les terres costaricaines

Le Costa Rica est une terre à multiples facettes qui fera le bonheur des bourlingueurs en quête de découvertes. Hormis les parcs nationaux, les plages, les zoos et les diverses attractions touristiques, cette contrée regorge de richesses culturelles qui méritent le détour. Le temps d’un voyage sur ce territoire, les globe-trotters auront, par exemple, la possibilité de déguster une multitude de plats traditionnels.

À noter que la gastronomie costaricaine est unique. Elle mélange les saveurs aborigène, africaine et espagnole. Les vacanciers pourront essayer le gallo pinto, une spécialité représentative du pays. Elle est préparée avec du riz, des haricots et des condiments comme l’oignon, les poivrons verts et la coriandre. Mis à part cela, les routards apprécieront le casado. Celui-ci est constitué de riz bouilli, de haricots et de bananes frites. Il est généralement accompagné de viande de bœuf, de porc ou de poulet, et est garni avec des salades à chou ou des choux pommés avec des tomates et des carottes.

Faire un tour dans quelques musées exceptionnels

Mis à part la découverte de la gastronomie locale, les musées sont aussi des lieux incontournables lors d’un séjour au Costa Rica. En effet, ils abritent des pièces issues de la culture et de l’histoire du pays. Parmi les plus importants, on compte le Musée national. Les touristes y trouveront une grande partie du patrimoine historique du pays en plusieurs expositions. Dans le département histoire naturelle, ils apercevront l’Herbier national ainsi que des collections ornithologiques, entomologiques, géologiques… Par ailleurs, dans l’exposition archéologique, les visiteurs verront des fragments de céramique, des restes de faunes, de flore, de métallurgie ainsi que des restes humains. En outre, les globe-trotters pourront faire un tour dans le Musée de Jade. Cet espace de conservation héberge la plus grande collection de pierres de Jade de la planète. Les voyageurs y verront, entre autres, un collier en forme d’oiseau, une figure en jade, un oiseau à deux têtes ou encore une pièce crotale en or.

Découvrir des fêtes traditionnelles

Pour enrichir leur voyage culturel sur le territoire costaricain, les globe-trotters pourront assister à de nombreuses fêtes traditionnelles. Ils y découvriront, par exemple, le Día del Boyero. Celui-ci est une fête inscrite dans le patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO. Il est célébré annuellement en mi-mars. Lors de cette festivité, les touristes verront une parade dans laquelle défilent des centaines de charrettes décorées. À noter que dans ce pays, les charrettes étaient utilisées autrefois pour le transport des cafés. Elles sont ensuite devenues une tradition décorative. Hormis cela, les bourlingueurs y trouveront la Fiesta de los Diablitos. Celle-ci a lieu dans la dernière semaine de février dans le village Boruca. Elle reconstitue la lutte des indigènes contre les Espagnols qui sont représentés par un taureau. Les participants utilisent des masques, des costumes en bois, etc. Mis à part cela, les routards trouveront des expositions de produits importés et exportés, des danses, un feu d’artifice, etc.